Association DALO

Que faire lorsque mon recours a été accepté ?

Je dois faciliter mon relogement et accepter l’offre qui m’est faite, sauf inadaptation manifeste

  1. Je dois rester joignable et signaler tout changement dans ma situation,
  2. Si j’ai demandé un logement, je dois compléter et tenir à jour ma demande de logement social.
  3. Si j’ai demandé un hébergement ou un logement de transition, je dois répondre aux convocations du SIAO   (service intégré de l’accueil et de l’orientation).
  4. Le logement qui me sera proposé sera adapté à mes capacités et à mes besoins, mais il ne me sera pas proposé de le choisir.

Si je n’ai pas reçu d’offre dans le délai légal, je saisis le tribunal administratif

Deux types de recours sont possibles  :
- le recours « en injonction » vise à ce que le juge ordonne au préfet d’appliquer la décision de la commission de médiation ;

- le recours « en indemnisation » vise à ce que le juge ordonne à l’État de vous indemniser du préjudice subi du fait de son retard à mettre en œuvre la décision de la commission de médiation.

Les deux recours sont indépendants. Il vous est possible de les engager l’un après l’autre, ou en même temps.

→ le délai légal varie en fonction de mon département [1]

→ Télécharger un modèle de requête en injonction dans le cas du DALO

→ Télécharger un modèle de requête en injonction dans le cas du DAHO

→ M’informer sur l’aide juridictionnelle

→ M’informer sur les points d’accès au droit


[1Selon le département dans lequel vous faites votre demande, le délai dans lequel le préfet sera tenu de vous reloger si la commission de médiation accepte votre demande sera de trois mois ou de six mois.

Le délai est de six mois dans les départements suivants :

  • tous les départements d’Outre-mer : Guyane, Martinique, Guadeloupe, La Réunion (le DALO n’est pas en application à Mayotte)
  • tous les départements d’Île-de-France : Paris, Seine et Marne, Yvelines, Essonne, Hauts de Seine, Seine Saint Denis, Val de Marne, Val d’Oise
  • les autres départements suivants : Rhône, Bouches du Rhône, Haute-Garonne, Nord, Gironde, Alpes-Maritimes, Loire-Atlantique, Bas-Rhin, Ille et Vilaine, Isère, Seine-Maritime, Var, Hérault, Pas-de-Calais, Vaucluse, Loire, Indre-et-Loire

Dans tous les autres départements, le délai est de trois mois.

Documents à télécharger

  Modèle de recours en injonction DAHO   Modèle de recours en injonction DALO   Prioritaire DALO - Saisir le Tribunal Administratif

Les Actualités de l'association

Moins de logements sociaux, c’est plus de sans-abris et de mal logés
Publié le 10 février 2021
Dans une tribune publiée par La Croix, Bernard Lacharme, président de l’Association alerte sur la chute de la production de logements sociaux. Cette chute n’est pas liée à la pandémie, mais au désengagement de l’Etat et au manque de volonté de certaines collectivités d’assumer leurs obligations. Il y a (...)

Lire la suite

Loi de finances 2021 : quand le Gouvernement se donne pour cible de respecter le droit au logement... à 79% !
Publié le 3 décembre 2020
La loi DALO donne aux préfets une obligation claire : celle de reloger tous les ménages qui leur sont désignés par la commission de médiation parce qu’ils ne disposent pas d’un logement décent et indépendant. On avait bien compris que les préfets ne subissaient guère de pression du Gouvernement pour (...)

Lire la suite

La commission de médiation ne peut pas s’affranchir de la loi
Publié le 9 novembre 2020
Chargée d’examiner les recours DALO et de désigner au préfet les demandeurs qu’elle reconnaît comme prioritaires et devant être relogés en urgence, la commission de médiation exerce sa mission en toute indépendance. Elle ne peut recevoir de consignes de quiconque, y compris du préfet auprès de qui elle (...)

Lire la suite