Association DALO

Devenir bénévole

L’association est toujours à la recherche de nouveaux bénévoles, notamment dans les domaines suivants :

  • apporter un soutien juridique aux personnes accompagnant les demandeurs ou siégeant dans les commissions de médiation (réponse à leurs questions, rédaction de notes juridiques, analyses de décisions des juridictions, tenue d’une jurisprudence..)
  • participer aux permanences parisiennes d’accès au droit
  • participer à la communication : alimentation du site internet et intranet en faisant remonter les informations de terrain (initiatives locales, bonnes pratiques, …)

Le temps et les modalités du bénévolat seront définies d’un commun accord en prenant en compte vos disponibilités.

Si vous souhaitez faire du bénévolat local en faveur du DALO   (accompagnement de demandeurs par exemple), vous pouvez aussi nous le signaler. Nous vous réorienterons vers la ou les associations susceptibles de vous accueillir.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour plus d’informations.


Les Actualités de l'association

Le droit au logement exige... des logements !
Publié le 19 janvier 2021
La région Ile de France a enregistré en 2020 un véritable effondrement de sa programmation de logements sociaux : seulement 21 000 nouveaux logements agréés pour un objectif fixé à 37 000. Il y en avait eu 28 600 en 2019. Ce recul est dramatique dans un territoire qui concentre les situations de mal (...)

Lire la suite

Loi de finances 2021 : quand le Gouvernement se donne pour cible de respecter le droit au logement... à 79% !
Publié le 3 décembre 2020
La loi DALO donne aux préfets une obligation claire : celle de reloger tous les ménages qui leur sont désignés par la commission de médiation parce qu’ils ne disposent pas d’un logement décent et indépendant. On avait bien compris que les préfets ne subissaient guère de pression du Gouvernement pour (...)

Lire la suite

La commission de médiation ne peut pas s’affranchir de la loi
Publié le 9 novembre 2020
Chargée d’examiner les recours DALO et de désigner au préfet les demandeurs qu’elle reconnaît comme prioritaires et devant être relogés en urgence, la commission de médiation exerce sa mission en toute indépendance. Elle ne peut recevoir de consignes de quiconque, y compris du préfet auprès de qui elle (...)

Lire la suite