Association DALO

Monsieur le Président, et si l’on respectait le droit au logement en 2020 ?

Le Collectif des Associations Unies a adressé au Président de la République dix vœux pour l’année 2020

Voeu n°1 : Zéro enfant à la rue

Voeu n°2 : Mettre fin au tri des personnes sans abri dans l’accès ou le maintien dans l’hébergement

Voeu n°3 : Résorber les bidonvilles, squats et campements indignes

Voeu n°4 : Mettre partout en œuvre le droit à la domiciliation des personnes sans domicile

Voeu n°5 : Garantir un droit effectif à l’accompagnement dans le logement comme gage de réussite du Logement d’abord

Voeu n°6 : Au 31 mars 2020, aucune expulsion locative, de bidonville ou de squat ne devra être prononcée sans solution alternative digne

Voeu n°7 : Renoncer à toutes les mesures d’économie réalisées depuis 2017 sur les APL

Voeu n°8 : Augmenter le nombre de logements dignes et durables à proposer aux ménages mal logés ou non logés

Voeu n°9 : Attribuer rapidement davantage de logements sociaux aux personnes les plus pauvres ou modestes

Voeu n°10 : Mettre en place un grand plan national de lutte contre l’habitat indigne


Les Actualités de l'association

Occupation illicite ou état de nécessité ?
Publié le 17 novembre 2022
Le Parlement est convié à examiner une proposition de loi « visant à protéger les logements contre l’occupation illicite ». Etrange titre ! Ce dont il s’agit en réalité, et l’exposé des motifs le dit sans détour, c’est de protéger les propriétaires. Ceux-ci ont évidemment des droits qui doivent être (...)

Lire la suite

Urgence : aucun enfant ne doit dormir à la rue
Publié le 26 octobre 2022
À force de ne pas assumer le droit au logement, à force de ne pas se donner les moyens pour faire en sorte qu’il soit respecté, on en est arrivé à une réalité insupportable : 2000 enfants dorment dans les rues de nos villes. L’Association DALO n’a de cesse de rappeler les droits inscrits dans notre (...)

Lire la suite

Les oubliés de l’abondance ne doivent pas être les sacrifiés de la « sobriété »
Publié le 22 septembre 2022
Chacun comprend la nécessité pour notre pays de soutenir fermement l’Ukraine. Il s’agit de solidarité mais aussi d’éviter que, demain, notre propre liberté se trouve à son tour menacée. Chacun comprend l’urgence à réviser un mode de consommation destructeur de notre climat et de notre environnement. Nous (...)

Lire la suite