Association DALO

Les chiffres du DALO en 2019

L’Association DALO   publie une analyse des chiffres 2019 communiqués par le ministère du logement au Comité de suivi DALO  . Principaux points à retenir :

  • Le nombre de recours déposés augmente : 110 000 recours ont été enregistrés, dont 100 000 pour obtenir un logement social et 10 000 pour obtenir un accueil en hébergement ou en logement de transition.
  • La répartition révèle l’inégalité des territoires face au mal-logement : 88% des recours sont enregistrés dans 19 départements (les 8 départements d’Ile de France + Alpes Maritimes, Bouches du Rhône, Haute Garonne, Haute Savoie, Gironde, Hérault, Loire-Atlantique, Nord, Rhône, Var et la Réunion).
  • Certains taux d’acceptation restent anormalement bas : la fourchette va de 19% à 69%, pour une moyenne de 38%
  • Il y a une carence de suivi des personnes désignées prioritaires pour un hébergement : les remontées de chiffres sont lacunaires.
  • L’État n’assume pas son obligation de relogement en territoire tendu : alors que 34 500 ménages ont été désignés prioritaires pour un logement, seuls 20 900 ont été relogés. L’écart, qui se creuse dramatiquement année après année concerne essentiellement l’Ile de France, la région Sud (PACA) et les Outre-mer.

Cette situation a conduit le Comité de suivi à demander un plan d’urgence pour le relogement dans les principaux départements concernés.

- La note d’analyse de l’Association DALO  
- Les chiffresdes recours 2017-2019
- Les taux de décisions favorables 2017-2019
- Les relogements 2017-2019
- La motion adoptée par le Comité de suivi du 3 mars 2020


Les Actualités de l'association

Moins de logements sociaux, c’est plus de sans-abris et de mal logés
Publié le 10 février 2021
Dans une tribune publiée par La Croix, Bernard Lacharme, président de l’Association alerte sur la chute de la production de logements sociaux. Cette chute n’est pas liée à la pandémie, mais au désengagement de l’Etat et au manque de volonté de certaines collectivités d’assumer leurs obligations. Il y a (...)

Lire la suite

Loi de finances 2021 : quand le Gouvernement se donne pour cible de respecter le droit au logement... à 79% !
Publié le 3 décembre 2020
La loi DALO donne aux préfets une obligation claire : celle de reloger tous les ménages qui leur sont désignés par la commission de médiation parce qu’ils ne disposent pas d’un logement décent et indépendant. On avait bien compris que les préfets ne subissaient guère de pression du Gouvernement pour (...)

Lire la suite

La commission de médiation ne peut pas s’affranchir de la loi
Publié le 9 novembre 2020
Chargée d’examiner les recours DALO et de désigner au préfet les demandeurs qu’elle reconnaît comme prioritaires et devant être relogés en urgence, la commission de médiation exerce sa mission en toute indépendance. Elle ne peut recevoir de consignes de quiconque, y compris du préfet auprès de qui elle (...)

Lire la suite