Association DALO

La Lettre n°11

Mars 2020

L’actualité politique

AIDES PERSONNELLES AU LOGEMENT | Quand les crédits sont ramenés de 18 à 15 milliards en trois ans, même la Cour des comptes s’interroge sur l’équité des mesures prises. Nous disons qu’elles vont à l’encontre du respect du droit au logement. À lire sur notre site.

ELECTIONS MUNICIPALES DES 15 ET 22 MARS | Si l’État est le garant du droit au logement, sa bonne mise en œuvre nécessite des politiques locales prenant en compte l’ensemble des besoins, et en particulier ceux des personnes en situation de pauvreté ou de précarité. Soyons donc attentifs au contenu des programmes en matière :

- de production de logements sociaux et très sociaux,

- d’engagement de la collectivité, au côté de l’État, en matière d’hébergement et de logement d’insertion,

- de mise en place ou de soutien d’initiatives d’accès au droit.

L’actualité juridique

DEFENSEUR DES DROITS |

Dans une recommandation du 15 janvier 2020, le Défenseur des droits rappelle aux commissions de médiation deux éléments essentiels sur le droit à l’hébergement :

- L’obligation de quitter le territoire ne fait pas obstacle au droit à l’hébergement

- Une personne qui est accueillie en hébergement de façon précaire peut faire recours pour obtenir un hébergement stable.
À lire sur notre site.

CONSEIL D’ETAT | Décision n° 420874 du 10 février 2020

Une personne qui refuse un logement au motif que sa situation en rez-de-chaussée lui ferait craindre pour sa sécurité en cas d’effraction ne peut pas être considérée comme ayant refusé pour un motif impérieux. Elle perd le bénéfice de la décision de la commission de médiation.
L’actualité de l’association

PERMANENCE REFUS DALO   59 | À l’initiative de la Fédération des acteurs de la solidarité et avec le soutien de la Fondation Abbé Pierre, plusieurs associations du Nord se sont réunies dans un comité de veille. Préoccupées par le faible taux de décisions favorables de la commission de médiation (25% en 2018), elles ont souhaité mettre en place une permanence destinée aux personnes souhaitant contester un rejet. L’Association DALO   apporte son soutien à cette permanence, qui fonctionne selon des modalités équivalentes à la permanence parisienne dont elle assure le pilotage.

Plus d’informations sur la permanence ici.

L’ACTIVITE DE FORMATION | L’Association DALO   poursuit ses interventions de formation :

- une formation destinée aux bénévoles du Secours Catholique s’est tenu le 6 février

- une formation destinée aux avocats Grenoblois a eu lieu le 26 février à la demande de l’ordre des avocats

- plusieurs formations sont à venir : le 11 mars à Quimper, le 17 mars à Grenoble et le 27 mars à Paris.

Si vous souhaitez que l’Association DALO   intervienne pour une formation au sein de votre structure, vous pouvez prendre contact avec la déléguée à l’adresse suivante : dianeforin.assodalo@gmail.com

L’ASSOCIATION DALO   RECRUTE | Depuis juin 2018, l’Association DALO   est chargée du pilotage d’une permanence d’accès au droit qui réunit plusieurs associations oeuvrant pour le logement des personnes défavorisée : le Secours Catholique, la Fondation Abbé Pierre, le Comité Actions Logement et la Fondation Casip Cojasor.

Documents à télécharger

  Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre   Sans titre

Les Actualités de l'association

Loi de finances 2021 : quand le Gouvernement se donne pour cible de respecter le droit au logement... à 79% !
Publié le 3 décembre 2020
La loi DALO donne aux préfets une obligation claire : celle de reloger tous les ménages qui leur sont désignés par la commission de médiation parce qu’ils ne disposent pas d’un logement décent et indépendant. On avait bien compris que les préfets ne subissaient guère de pression du Gouvernement pour (...)

Lire la suite

La commission de médiation ne peut pas s’affranchir de la loi
Publié le 9 novembre 2020
Chargée d’examiner les recours DALO et de désigner au préfet les demandeurs qu’elle reconnaît comme prioritaires et devant être relogés en urgence, la commission de médiation exerce sa mission en toute indépendance. Elle ne peut recevoir de consignes de quiconque, y compris du préfet auprès de qui elle (...)

Lire la suite

image par defaut
Expulsions sans relogement, un déni du droit qui coûte cher
Publié le 4 novembre 2020
Les mesures exceptionnelles liées au Covid auront réduit le nombre des expulsions locatives effectuées par la police en 2020, mais que se passera-t-il demain, alors que l’augmentation de la pauvreté fait exploser le nombre des jugements d’expulsion ? L’Association DALO rappelle que la loi donne à (...)

Lire la suite