17 novembre 2016

Le Secours Catholique publie son rapport statistique annuel sur "l'Etat de la pauvreté en France 2016 "

Ce rapport constitue une base d'information précieuse sur les ménages aidés par le Secours Catholique (1,4 million de personnes accueillies). Réalisé chaque année à partir d'une enquête auprès d'un échantillon de ces ménages (85 000 personnes), il analyse l'ensemble des dimensions de la pauvreté et il a le mérite de permettre d'en suivre les évolutions dans le temps.

Le Secours Catholique relève une précarisation croissante et, à 7 mois d'une élection majeure pour notre pays, il demande que la question de la pauvreté soit dans les débats.

Concernant le logement, on retiendra particulièrement :

  • Une différence importante entre français et étrangers dans les conditions de logement : le pourcentage de ménages en logement stable est de 87% et il progresse pour les français ; il n'est que de 48,6% et est en diminution pour les étrangers ; cette différence renvoie aux personnes sans titre de séjour, qui ne peuvent prétendre à un logement locatif social.

  • Les ménages locataires ou en accession ont un taux d'effort médian de 43,9% avant aide au logement. Ce taux est ramené à 16,8% par les aides au logement mais ce taux d'effort « net » a augmenté de 8,5% en 10 ans, ce qui illustre l'érosion du barème des aides.

  • 39% des ménages aidés par le Secours Catholique ont des impayés de loyer, 38% des impayés d'énergie, 16% des impayés d'eau.

Télécharger le rapport du Secours Catholique