8 décembre 2017

Les associations s'opposent au tri des personnes sans abri

Reçues vendredi 8 décembre par les ministres de l'Intérieur et de la Cohésion des territoires, les fédérations et associations nationales de l'hébergement ont claqué la porte, choquées qu'on veuille permettre à des équipes mobiles de l'OFII et des préfectures de venir contrôler la situation administrative des personnes accueillies dans les centres afin d'en sortir les personnes sans papiers.

Dans un communiqué, les associations ont rappelé leur attachement à l'accueil inconditionnel de toute personne en détresse et leur refus de l'intervention des services de police dans leurs structures, hors décision de justice.

Les associations demandent maintenant à être reçues par le Président de la République.

Lire également l'article du Monde