Association DALO

La Lettre n°8

Novembre 2019

L’actualité politique

Comme chaque année, le 31 octobre marque à la fois le début de la trêve des expulsions locatives et la mise en place du plan hivernal d’hébergement. C’est l’occasion de deux rappels.

C’EST TOUTE L’ANNÉE QUE LA LOI DALO   GARANTIT LE DROIT DES PERSONNES MENACÉES D’EXPULSION À ÊTRE RELOGÉES | Encore faut-il que ces personnes soient informées de la possibilité de faire un recours DALO   et que les décisions des commissions de médiation soient partout respectées. Hélas, le nombre d’expulsions réalisées par la police a encore augmenté en 2018 ainsi que le relève la Fondation Abbé Pierre. À lire ici.

C’EST ÉGALEMENT TOUTE L’ANNÉE QUE S’APPLIQUE LE DROIT INCONDITIONNEL À L’HÉBERGEMENT | Une fois de plus, le Collectif des Associations Unies alerte sur la situation dramatique des personnes sans abri. Il demande une mobilisation de l’État et des collectivités territoriales, avec les associations, pour que personne ne soit contraint de vivre dehors cet hiver. Lire le communiqué du CAU à ce sujet.

L’actualité juridique

DÉCISIONS DU CONSEIL D’ÉTAT RELATIVES AU DALO   | L’Association DALO   publie sur son site, en temps réel, toutes les décisions du Conseil d’État relatives au DALO  . Elle a analysé de façon spécifique :

les 15 décisions concernant les recours pour excès de pouvoir (contestation des commissions de médiation)
les 59 décisions concernant les recours indemnitaires (indemnisation du préjudice lorsque le prioritaire DALO   n’a pas été relogé dans les délais)

Une seule décision est intervenue depuis cet été : il s’agit de la décision n°422023 du 23 octobre 2019, par laquelle le Conseil d’État a cassé un refus d’indemnisation du TA de Paris et prononcé une indemnisation sur la base de 250€ par an et par personne à reloger.

L’actualité de l’association

FORMATION DES MEMBRES DES COMMISSIONS DE MÉDIATION | L’Association DALO  , en partenariat avec le ministère du Logement (DHUP  ), a réalisé le 9 octobre à Lyon une formation qui à réuni une quarantaine de membres des commissions de médiation d’Auvergne-Rhône-Alpes.

AUTRES FORMATIONS |

Limoges // 16 septembre : formation à destination des travailleurs sociaux, en partenariat avec l’Association Dessine Moi un Logement.
Grenoble // 19 septembre : formation à destination des professionnels du secteur (prochaine formation prévue le 26 novembre 2019).
Paris // 12 octobre : formation avec le Secours Catholique pour les bénévoles de toute la région Île-de-France. Objectif : découvrir les grands principes de la loi DALO   et identifier les mauvaises pratiques.

Si vous souhaitez que l’Association DALO   intervienne pour une formation au sein de votre structure, vous pouvez prendre contact avec la déléguée à l’adresse suivante : dianeforin.assodalo@gmail.com


Les Actualités de l'association

Vous êtes menacé d’expulsion ? Faites un recours DALO pour obtenir un relogement.
Publié le 7 avril 2021
Le 1er juin 2021, la « trêve hivernale », qui a été exceptionnellement prolongée cette année, va prendre fin. Cela signifie que la police pourra à nouveau prêter son concours pour expulser les personnes faisant l’objet d’un jugement d’expulsion. L’Association DALO se mobilise pour éviter de nouvelles mises (...)

Lire la suite

Attribution des logements sociaux : appliquer les priorités plutôt qu’en rajouter
Publié le 16 mars 2021
Il y a aujourd’hui plus de 70 000 prioritaires DALO en attente de relogement. Et ils ne représentent qu’une petite partie de l’ensemble des ménages non logés ou mal logés qui, bien que considérés comme prioritaires par le Code de la construction et de l’habitation, attendent depuis trop longtemps (...)

Lire la suite

Moins de logements sociaux, c’est plus de sans-abris et de mal logés
Publié le 10 février 2021
Dans une tribune publiée par La Croix, Bernard Lacharme, président de l’Association alerte sur la chute de la production de logements sociaux. Cette chute n’est pas liée à la pandémie, mais au désengagement de l’Etat et au manque de volonté de certaines collectivités d’assumer leurs obligations. Il y a (...)

Lire la suite