10 décembre 2018

Les associations demandent au Premier ministre de renoncer aux coupes budgétaires affectant les plus pauvres

La mobilisation des « gilets jaunes » témoigne d'une forte attente des citoyens les plus modestes quant à la défense de leur pouvoir d'achat et à la justice fiscale.

Le Collectif des Associations Unies et le Collectif « Alerte », qui rassemblent les associations engagées dans la lutte contre l'exclusion, ont écrit ce lundi 10 décembre 2018 au Premier ministre pour lui demander de renoncer aux coupes budgétaires opérées ces derniers mois sur les prestations visant à aider les ménages les plus pauvres. Elles demandent :

  • la revalorisation du RSA et son ouverture dès 18 ans

  • la ré-indexation des prestations familiales

  • la revalorisation des APL

  • des mesures favorisant la rénovation thermique

  • un moratoire sur les coupes budgétaires affectant le logement social

  • l'encadrement des loyers dans les grandes métropoles.

Les associations demandent également la simplication des démarches administratives afin de lutter contre le non-recours aux droits sociaux. Elles se disent prêtes à prendre toute leur part dans les concertations annoncées sur la transition énergétique, le système fiscal et la dépense publique.

 

Le communiqué du 10 décembre 2018