28 octobre 2019

La Fondation Abbé Pierre dénonce la hausse des expulsions locatives

En 2018, 16 000 ménages ont été expulsés de leur logement par la police. Des chiffres qui ne représentent qu'une partie de la réalité des expulsions, puisqu'ils ne comprennent pas les ménages ayant quitté leur logement avant l'intervention des forces de l'ordre : ce sont 115 000 jugements d'expulsions qui sont rendus chaque année. Dans un communiqué, la Fondation Abbé Pierre demande au Gouvernement d'adopter un plan d'urgence contre les expulsions locatives. Elle propose que le fonds d'indemnisation des propriétaires en cas de refus de concours de la force publique, qui a été réduit de 78 à 24 millions, soit porté à 100 millions d'euros et que les préfets reçoivent des objectifs de réduction du nombre d'expulsions locatives.

Rappelons que toute personne menacée d'expulsion sans relogement peut faire valoir son droit au logement opposable (DALO) en saisissant la commission de médiation de son département. Si la législation permet la résolution du bail d'un locataire qui n'est pas en capacité de payer le loyer, elle prévoit également son relogement. Faisons la respecter !